Code d’éthique du nageur

L’épanouissement, le respect de soi et des autres est le fondement de l’équipe.  L’estime réciproque est primordiale. 

Les athlètes ont l’obligation de respecter les règles en tous lieux: sur les sites d’entraînement et lors des compétitions locales et extérieures (piscines, hôtels, restaurants).  Lors d’une compétition, les nageurs doivent en tout temps suivre les directives des parents accompagnateurs jusqu’à ce que l’entraîneur les prenne en charge.

Tout manquement aux règlements est sujet à des sanctions disciplinaires à la discrétion des intervenants (ex : retrait d’une épreuve, retrait de l’entraînement, etc.).  Advenant une problématique majeure (santé, comportement ou autre), un parent pourrait se voir obligé de venir chercher son enfant ou prendre autres dispositions pour son transport à la maison lorsqu’il est en compétition extérieure.  Voici les règles à suivre pour tous les nageurs.

 En tout temps :

  • Tout athlète ayant un comportement inapproprié envers un entraîneur, un parent accompagnateur, gérant d’équipe ou un autre athlète, sera passible de sanctions disciplinaires.   En tout temps, un comportement d’éthique sportive est de mise.
  • L’athlète doit avoir un langage respectueux envers les responsables et les autres nageurs. Aucun langage abusif,  propos haineux, ou discrimination basée sur l’origine ethnique, le sexe, la religion ou statut de la famille, ou handicap physique ou mental, ou mépris des autres ne sera toléré.
  • L’athlète respecte la propriété d’autrui, et en conséquence ne s’adonne ni au vol, ni au taxage, ni au vandalisme.
  • Il est défendu de capter l’image d’une personne en la photographiant ou en la filmant sans autorisation. Cette interdiction s’applique sur  le site d’entraînement, dans les lieux de compétition, à l’hôtel ou lors de tout autre déplacement.  Évidemment, il est également strictement interdit de diffuser son image sur l’internet, via courriel ou sur un site internet.
  • La consommation et/ou la possession de drogue et/ou d’alcool  ne sera pas toléré. 

 En compétition extérieure :

  • Tous les athlètes se doivent d’être à l’heure, pour le départ de l’hôtel vers les sites de compétitions et l’inverse.
  • Hygiène corporelle: tout athlète doit s’assurer d’avoir en sa possession savon, brosse à dents, brosse à cheveux, serviettes, sous-vêtements de rechange et autres articles de toilette personnels pour la durée du séjour et doit respecter des règles de bienséance s’y rattachant.
  • Tout athlète se doit d’avoir en sa possession  l’équipement obligatoire lors de compétitions soit le chandail et le casque de bain à l’effigie du club.  Le survêtement est souhaité pour les niveaux groupe d’âge à sénior.
  • Habillement : tous les athlètes doivent être décemment vêtus lors de leurs déplacements à l’intérieur de l’hôtel.  En tout temps, un chandail avec manches ainsi qu’un survêtement seront de mise (aucun sous-vêtement ne sera toléré). 
  • L’athlète doit demeurer en tout temps avec le groupe. Advenant qu’il doive quitter, il est obligatoire d’aviser l’intervenant responsable.  L’intervenant ne peut laisser partir un enfant sous sa responsabilité sans consentement des parents.
  • Durant un séjour à l’hôtel, tout athlète doit garder en tout temps, la chambre qui lui est attribuée, propre et en ordre.  Toutefois, le responsable peut en tout temps déplacer des athlètes suite à un comportement dérangeant pour le bien-être des autres coéquipiers. Toute réclamation de l’hôtel, suite à un bris dans une chambre, sera imputée aux athlètes de cette chambre ou leurs parents. 
  • À moins d’autorisation du parent accompagnateur, les gars et les filles ne sont pas admis dans les chambres du sexe opposé. 
  • Un entraîneur ou un accompagnateur ne sera autorisé à être seul dans une chambre avec un athlète, quel que soit le genre de l’athlète, à moins du consentement des parents. Advenant le cas d’une situation particulière ou problématique, l’entraîneur ou le parent accompagnateur devra s’assurer de garder la porte de la chambre ouverte, dans la mesure du possible.
  • Au couvre-feu, tous les athlètes doivent être à l’intérieur de leur chambre respective.
  • Aucun appareil de communication de type walkie-talkie et aucun jeu électronique de type console n’est toléré. Les jeux électroniques individuels sont acceptés.  Le club CAMO n’est pas responsable des pertes/vols/bris d’équipements électroniques ou autres. 
  • Tout jeu de hasard impliquant de l’argent ou autre forme de gage ne sera accepté.
  • Toute manifestation sentimentale démesurée ne sera tolérée.

Cas de retrait immédiat

Voici quelques situations pouvant entraîner une suspension immédiate du nageur.  L’athlète suspendu n’a pas le droit de se présenter au site de compétition.

  • Possession, consommation, commerce ou don de drogue et de boisson.
  • Conduite immorale;
  • Intimidation, harcèlement, taxage, assaut, menace, vol, fraude, recel;
  • Participation à une bataille;
  • Utilisation ou possession injustifiée d’un objet pouvant servir à blesser;
  • Manque  de respect grave envers un responsable;
  • Mise en péril de la sécurité des athlètes; 

Sanctions disciplinaires

Lorsqu’un athlète ne respecte pas les règlements du code d’éthique, la démarche suivante sera appliquée :

  1. Une rencontre est organisée avec l’entraîneur de l’athlète et l’athlète afin d’identifier la situation problématique et apporter les correctifs demandés. 
  2. Si la situation persiste, un avis est remis à l’athlète, aux parents et au conseil d’administration.
  3. Si la situation perdure, il y a rencontre entre les parties suivantes: l’entraîneur, l’athlète, les parents et un membre mandaté du conseil d’administration.
  4. S’il n’y a pas amélioration, l’athlète sera suspendue pour une période déterminée.
  5. L’athlète est suspendu définitivement suite à une décision du conseil d’administration.